RGE = 30% de crédit d’impôts

Nos 6 agences sont RGE (Reconnu Garant de l'environnement).
Grâce à cette qualification, vous pouvez bénéficier de 30% de crédit d'impôts sur vos travaux de rénovation énergétique ainsi que d'autres aides

Divers

Publié le lundi 11 mai 2015

Le Label RGE

RGE ArtibatDans notre activité, les labels sont nombreux. C’est pourquoi l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), les Ministères de l’Écologie du Développement Durable et de l’Énergie, de l’Égalité des Territoires et du Logement, les fédérations d’entreprises et organismes de qualification du bâtiment ont signé une charte d’engagement relative aux signes de qualité délivrés aux entreprises réalisant des travaux concourant à améliorer la performance énergétique des bâtiments. Ce signe de reconnaissance s’intitule « Reconnu Garant de l’Environnement » ou RGE.

C’est un repère essentiel qui recouvre notamment l’ensemble des qualifications, certifications, marques, qui reconnaissent la compétence des professionnels du bâtiment.

Des organismes de qualification accrédités à délivrer la marque RGE (Qualibat en ce qui concerne les agences Pro-Fermetures) viennent certifier, au moins tous les quatre ans, que l’entreprise se conforme aux exigences légales.
Les clients ont alors la certitude que l’entreprise dispose des compétences théoriques et pratiques nécessaires, de moyens humains suffisants et d’expérience (la suspension ou le retrait de la certification est encourue en cas de volume d’activité insuffisant).

Les dispositions fiscales associées au label RGE*

L’État, dans son plan de rénovation énergétique de l’habitat (PREH), a réaffirmé son engagement à mettre en place une éco-conditionnalité des aides publiques aux travaux de performance énergétique réalisés par des entreprises qui bénéficient de cette mention, seul dispositif reconnu par l’État.

Pour bénéficier des aides, les particuliers devront impérativement faire appel aux professionnels qualifiés «RGE».

  • Pour l’éco-prêt à taux zéro (« éco-PTZ ») , cette obligation s’applique depuis le 1er septembre 2014.
  • Pour le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE), depuis le 1er janvier 2015.

* sous réserve d’éligibilité – plus d’informations sur renovation-info-service.gouv.fr